[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Parmi les circonstances qui menacent les espèces de baobabs de Madagascar comptent la pratique du dĂ©frichement par incendie, gĂ©nĂ©ralement connu sous les noms de “Tavy” ou “Hetsake” dans quelques rĂ©gions, ainsi que changement du climat.

Ces menaces pèsent lourdement sur ces baobabs qui portent en eux des valeurs exceptionnelles, autant environnementale que culturelle; valeurs desquelles la population locale n’est pas complètement consciente. Par consĂ©quent, l’Institut français de Madagascar (IFM), en collaboration avec le CIRAD, a eu l’idĂ©e d´organiser une exposition consacrĂ©e aux baobabs malgaches dans la semaine scientifique du 22 Ă  26 novembre.

Les" Tavy " et le changement du climat assassinent les baobabs

Les” Tavy ” et le changement du climat assassinent les baobabs

Les baobabs comptent parmi les espèces de flore responsable de la cĂ©lĂ©britĂ© mondiale du pays et contribuent par leur prĂ©sence Ă  promouvoir des destinations de l’Ă©cotourisme de nord au sud et Ă  travers l’Ouest de Madagascar. Cependant, la majoritĂ© de la population n’est pas tout a fait consciente des valeurs scientifiques de la biodiversitĂ© malgache de laquelle les baobabs font partie. Les baobabs sont classĂ©s comme un patrimoine de l´humanitĂ© dont Madagascar est le dĂ©positaire. Les “Tavy” et le changement du climat ont causĂ© ces dernières annĂ©es des effets nĂ©fastes sur biodiversitĂ©, et menacent la survie de quelques espèces endĂ©miques dans les parcs nationaux si aucune mesure n´est prise pour changer la situation.

C’Ă©tait pour cette raison que Madagascar National Parcs (MNP) avait consultĂ© et priĂ© des scientifiques de CIRAD de mener des recherches sur les espèces d’arbres de baobab depuis 2006. Comme rapportĂ© par le PDG de MNP, Guy Suzon Ramangason, “Vingt parcs nationaux abritent maintenant des espèces de baobabs alors qu’il y avait bien moins auparavant. Les baobabs sont une espèce rare de plante, flamboyante et fascinante, et autour d´elle se sont dĂ©veloppĂ©s des rapports exceptionnels avec Ă  cause des milliers de services qu´elle fournit aux ĂŞtres humains”. Actuellement, il y a huit espèces de baobab dans le monde dont six endĂ©miques Ă  Madagascar. Cette annĂ©e, 34 nouvelles espèces de baobabs ont Ă©tĂ© dĂ©couvertes sur les routes nationales de Madagascar.