Boutique Biologiquement.comNutrition et santé : Le baobab, une plante à usages multiples et à grande capacité antioxydant !

  Posté par abaobab.com       14 commentaires
[Total : 4    Moyenne : 1.5/5]

Adansonia digitata est probablement le plus connu des arbres Africain. Le baobab africain est un arbre à la longévité exceptionnelle, surtout présent au Sénégal.

D’une croissance lente, on trouve des spécimens qui seraient âgés de près de 2000 ans. Originaire d’Afrique, l’Adansonia est un arbre au tronc massif ; adulte, il est reconnaissable à son tronc renflé pouvant atteindre une circonférence impressionnante, parfois 10 m. L’appellation du genre Adansonia tire son origine du nom de Michel Adanson, qui le décrit de manière approfondie pour la première fois en 1768 à la suite d’un voyage au Sénégal. Le baobab est une plante à usages multiples.

Quelles sont les caractéristiques du baobab ?

Le baobab d’Afrique, comme son nom l’indique est originaire d’Afrique. Il croît essentiellement dans les zones arides, les savanes, les régions côtières, à proximité des habitations, du niveau de la mer jusqu’à 1200 mètres d’altitude. Il possède une croissance lente et irrégulière à cause des périodes de sécheresse. Son bois est fibreux et non ligneux. Les fibres, molles et spongieuses, servent à stocker de l’eau d’où le nom vernaculaire de « arbre bouteille ». Le baobab africain pourrait être classé dans les plantes succulentes. Le baobab africain, dont les plus vieux spécimens auraient plus de 2000 ans est un arbre sacré pour plusieurs peuples africains. Cet arbre croît de préférence sur les terres légères et sablonneuses ou parfois calcaires. Ici au Sénégal, on retrouve de très beaux peuplements aux environs de Dakar, de Thiès et dans la région de Kédougou. Ailleurs on le rencontre le plus souvent près des villages ou des anciens hameaux, mais plus rarement dans la brousse soudano guinéenne.

Arbre baobab sauvage adansonia digitata
Arbre baobab sauvage adansonia digitata

Composition chimique des différentes parties du baobab

La feuille de baobab comme le thé vert est riche en protéines et minéraux (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore et zinc). Avec 9% de mucilage, la feuille de baobab contient aussi des tanins catéchiques et de la vitamine C. La pulpe du fruit contient elle, 30% de matières pectiques, des sucres ; des acides organiques, notamment de l’acide citrique, malique, du calcium, des vitamines et des aminoacides. Elle est très riche en acide ascorbique (vitamine C, 2500 à 3000 mg/kg), soit à volume égal 6 fois supérieure à celle contenue dans une orange. L’acide ascorbique a un rôle extrêmement important du point de vue nutritionnel et thérapeutique, par exemple comme solution au scorbut. La pulpe contient aussi des quantités importantes d’autres vitamines essentielles telles que la Thiamine (vitamine B1), la riboflavine (vitamine B2) ou encore la niacine (vitamine B3 ou PP). Le goût acidulé de la pulpe est dû aux acides organiques tels que l’acide citrique et l’acide tartrique. Si l’on devait comparer cette acidité à l’un de nos fruits, elle est un peu plus marquée que pour celle des raisins secs. Ces acides sont par exemple utilisés par les peuples pasteurs d’Afrique pour faire coaguler le lait. Dans 100 g de pulpe du fruit du baobab, il y a 75,6% de glucides, 2,3 % de protéines et 0,27 de lipides et permet d’obtenir 300 mg de vitamine C. Enfin, elle contient des fibres dont la quantité peut atteindre 45 g pour 100 g de produit, composant essentiel du régime alimentaire. On comprend pourquoi de nombreux groupes pharmaceutiques ont depuis quelques années renforcées leurs recherches sur la pulpe de baobab.

Le fruit contient de petites graines comestibles au goût acidulé que consomment aussi bien les humains que les singes (d’où son appellation pain de singe). Les graines du baobab sont riches en phosphate.

Aspects nutritionnels et économiques du baobab

Bien qu’il semble surtout servir de repaire aux oiseaux, le baobab peut être également très utile à l’homme : ses feuilles, transformées en farine, la pulpe de ses fruits ainsi que ses graines sont très nourrissantes, car elles contiennent de nombreux oligoéléments et vitamines. Son écorce offre des fibres très solides pour confectionner des cordes. Grillées, les graines de baobab peuvent remplacer le café. Riches en phosphate, elles sont aussi utilisées pour la fabrication de savon et d’engrais. La pulpe des fruits frais ou séchée (pain de singe) est utilisée pour la confection de boissons. Les jeunes pousses et les racines des jeunes plants sont consommées comme des asperges. Il faut dire que la pulpe du fruit de cet arbre africain renferme deux fois plus de calcium (380 mg/100g) que le lait demi écrémé. Elle dope deux fois plus que le jus d’orange, avec près de 190 mg de vitamine C pour 100g (contre 50 mg). Sa capacité antioxydant flirte avec celle du jus de raisin. Elle contient quatre fois plus d’énergie que la banane : 387 kcal pour 100g (contre 87 kcal). Au Sénégal, la poudre de feuilles de baobab séchées ou « laalo », riches en calcium et en fer, est incorporée aux céréales ou aux sauces, notamment lors de la préparation du couscous de mil. A Dakar, la glace au « pain de singe », le nom donné à la pulpe blanchâtre entourant les graines du fruit de baobab, fait fureur. Conditionnée en poudre, la pulpe est utilisée comme arôme dans les pâtisseries, comme complément alimentaire pour les femmes enceintes et comme médicament antifièvre. Ce nouveau commerce pourrait créer plusieurs milliers de nouveaux emplois. Enfin, dans certaines parties d’Afrique, la pulpe de baobab est brûlée pour fumiger les insectes qui parasitent le bétail domestique. Les écorces servent à la fabrication de corde d’instrument de musique, cordages, liens, filets, nattes, teinture rouge.

Quelles sont les vertus thérapeutiques de l’Adansonia digitata ?

Partout en Afrique, les différentes parties du baobab – racines, tronc, écorce, feuilles, pulpe, graines – sont exploitées à des fins thérapeutiques, nutritionnelles et dans la pharmacopée traditionnelle africaine où le baobab entre dans la préparation de nombreux remèdes, tout particulièrement pour les problèmes digestifs mais aussi pour ses vertus anti-inflammatoires. Ses feuilles ont des vertus médicinales éprouvées : on y trouve de la gomme et du mucilage, très efficaces pour lutter contre la dysenterie. Elles sont diurétiques, diaphorétiques, toniques et généralement utilisées contre la fièvre, la diarrhée, la dysenterie, les coliques, le lumbago ou l’ophtalmie, le ver de Guinée, les infections urinaires. Leur efficacité dans le traitement de l’asthme est aussi prouvée. Les écorces fébrifuges traiteraient le paludisme, l’inflammation du tube digestif, la carie dentaire, le rachitisme, l’anorexie et le lumbago. Les racines fortifiantes sont indiquées dans le traitement du paludisme. La pulpe du fruit cicatrisante et fortifiant pour l’enfant, traiterait la diarrhée, la dysenterie, l’inflammation de l’intestin et du foie. Les fibres rouges emménagogues sont utilisées pour traiter l’aménorrhée chez la femme. Les graines galactagogues sont considérées comme remèdes dans le traitement de la carie dentaire, la gingivite, le paludisme, la rougeole et la gastrite. La sève est indiquée pour stopper la carie dentaire. La gomme utilisée comme désinfectant pour les blessures, demeure efficace dans le traitement des maux de dents.

 

14 réponses sur “Nutrition et santé : Le baobab, une plante à usages multiples et à grande capacité antioxydant !”

  1. BONJOUR.
    je connais bien le baobab pour avoir bcp voyagée en Afrique.
    moi j’ai bcp de douleurs aritculaires suite à une opération d’une épaule rupture de la coiffe des rotateurs et des douleurs le coude gauche suite à un choc de l’enfance j’ai le nerf cubital coinçé et impossible de m’opérer.
    pensant vous que le baobab serai efficasse pour moi?et ds ce cas ou le trouver.J’habite en Bretagne ouest de la France.merçi de votre réponse.Salutations;Anne

  2. Bonjour,
    merci pour vôtre message, effectivement Baomix la pulpe de fruit de Baobab peut vous soulager de douleurs articulaires et même améliorer vos fonctions physique.
    Les gênes articulaires sont très fréquentes et leur sensibilité peut être accentuée avec l’âge ou la pratique d’un sport, ainsi qu’au cours des changements de saison. Dos, genoux, vertèbres du cou, doigts, épaules, hanches, chevilles sont particulièrement concernés. Les difficultés de mouvement et les douleurs sont dans la plupart des cas liées à l’usure ou à la mauvaise qualité des cartilages assurant la protection des os au sein de l’articulation.
    Arbre sacré de par sa force, sa longévité et les vertus médicinales qui lui sont attribuées, le BAOBAB et plus particulièrement la pulpe de son fruit sont un vrai trésor de vitalité.
    Différents essais ont été effectués pour analyser l’activité biologique de l’extrait aqueux lyophilisé de la pulpe du fruit du Baobab. On a donc pu mettre en évidence que des dosages entre 400 et 800 mg /j comportent un fort effet anti-inflammatoire et peuvent réduire une inflammation de l’articulation.
    au plaisir de vous servir
    David Hervy

  3. Mme Messieurs

    Je désire recommander ce fruit baobab
    j’habite à la Guyane française

    Mme Messieurs veuillez agréer mes sincères salutations distinguées

  4. Bonjour,
    merci pour vôtre message, vous pouvez commander de la pulpe de fruit de Baobab bio depuis la Guyane française sur notre boutique en ligne à cette adresse:
    fruit bio
    au plaisir de vous servir
    David Hervy directeur Biologiquement

  5. bonjour,ma fille de 15 ans a beaucoup d’eczéma au niveau du visage et des bras pouvez vous me dire si le baobab peut la soigner ou atténuée ce désagrément.merci de me répondre rapidement .
    a bientot.

  6. Bonjour Madame
    L’huile de Baobab en applications quotidiennes soulagera sans aucun doute la peau de votre fille, elle aura un effet apaisant et elle améliorera l’élasticité de sa peau tout en la nourrissant.L’huile de Baobab lui apportera un confort certain et favorisera la régénération des cellules de son épiderme .
    La pulpe de ce fruit tant qu’a elle peut aussi améliorer son état de santé, en effet BAOMIX favorise aussi la production du collagène, l’ élément structurant de la peau.
    Au plaisir de vous servir
    David Hervy Directeur agoji.com

  7. Bonsoir,

    Une amie m’a parlé des vertues du Baobab suite à l’émission
    “100%MAG”, pouvez-vous me dire si il y aurait une action dans la fatigue physique et psychique ressentie lors d’une dépression?
    Merçi d’avance pour ces renseignements.

    Maryline

  8. Bonjour Maryline
    Très souvent la survenue d’un épisode dépressif est précédé par un épuisement physique, du surmenage ou un burn out; il est donc primordial de prendre soin de son corps, la prise régulière du complément alimentaire BAOMIX a base de pulpe de fruit du baobab, vous apportera combiné à une bonne hygiène de vie, une grande source d’énergie nécessaire pour faire face aux aléas de la vie.
    Je vous recommande également un fruit rouge antioxydant naturel, aux vertus bienfaisantes pour le psychisme, le Goji, en baies séchées, jus ou gélules concentré. Le Goji sera votre allié pour la reconquête de votre mieux-être.
    Toujours à votre écoute.
    David Hervy agoji.com

  9. Bonjour,
    quel est le nom du fruit du baobab un fois sec, son enveloppe est une Calebasse?
    merci
    Marc de Paris 13 emme

  10. Bonjour, merci pour votre message, Le fruit du calebassier est la “Calebasse”, Le fruit du baobab est le “Pain de singe” et ça coque séchée est un péricarpe.
    La calebasse, ou gourde, est une plante herbacée annuelle de la famille des cucurbitacées, cultivée comme plante potagère pour son fruit. Elle est parfois consommée à l’état frais comme légume ou plus souvent utilisée à l’état sec pour fabriquer divers objets. Elle est originaire d’Afrique ( du Zimbabwe ). La calebasse est une plante grimpante ou rampante, à longues tiges ramifiées munies de vrilles opposées aux feuilles. Les feuilles, alternes, simples, arrondies, sont pileuses mais douces au toucher. Les fleurs monoïques, blanches, s’ouvrent au crépuscule. Le fruit, charnu, de forme variable, sphérique ou allongé, ressemblant souvent à une bouteille ou à une amphore, avec une partie renflée et un col plus ou moins long. Il peut atteindre un mètre de long, parfois plus. Le péricarpe du fruit se dessèche et se lignifie à maturité et devient dur comme du bois.

    Péricarpe : Enveloppe de la graine d’un fruit.
    au plaisir

  11. bonjour je desir savoir comment preparer le dosage pour en servir pour des douleur cerbical au cou…???? repondez sur mon mail svp merci

  12. Bonjour,
    merci pour votre message, vous pouvez consommer une cuillère à soupe de poudre de pulpe de baobab Baomix par jour, cela suffira pour soulager vos douleurs.
    L’important avec les produits naturels c’est plus la régularité que la quantité.
    au plaisir
    Bien à vous

  13. bonjour,
    on dit que les feuilles de baobab ont un effet benefique sur l’asthme,pouvez-vous m’indiquer comment les utiliser pour une enfant?
    merci
    zora

  14. Bonjour, pour le traitement de l’asthme, la poudre de feuilles séchées de baobab bio est incorporée aux aliments ou prise dans de l’eau quotidiennement elle permet d’espacer et de réduire les crises d’asthme.
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *